Le bogolan



C'est une étoffe en coton assez épaisse qui est fabriquée et peint à la main sur un coton vierge. L'artisan peut laisser libre recours à son imagination. Il dessine à la main des motifs traditionnels ou des dessins personnels, à l’aide de pigments naturels. Toutefois, comme pour la majeure partie des tissus africains, les iconographies ont une signification bien précise. Pour la confection du bogolan, plusieurs bandes de coton sont assemblées et cousu à la main. 

Le bogolan est un mot qui vient du bambara, langue la plus parlée au Mali. Il désigne à la fois le tissu et sa technique de fabrication. Anciennement porté par les guerriers et les guérisseurs. Les plus grands fabricants de bogolan se situent au Burkina Faso et au Mali.



Légende du bogolan


L’histoire raconte qu’une femme revêtue d’un pagne teint l’aurait accidentellement tachée avec de la boue provenant d'un fleuve. Lorsqu’elle essaya de nettoyer la tâche, elle constata que la boue avait teint la couleur du pagne, les taches étaient devenues indélébiles.



L'utilisation contemporaine du bogolan


Désormais, l’utilisation du bogolan s’est diversifiée. On le retrouve sous différentes formes. De l’habillement en passant par les soins cosmétiques et la décoration d'intérieure, tout est bon pour utiliser ce tissu. 


                             
Savons d'inspiration bogolan

                                                                        Cousin en bogolan

Avec un joli packaging inspiré du tissu bogolan, la marque l’Occitane nous offre une belle gamme de soins qui rappelle l'Afrique.







Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...