Le pagne traditionnel

Le pagne Manjak

Qu'est-ce que le pagne Manjak?

Pagne traditionnel de la communauté Manjak, il est entièrement ancré dans le "Undiman–manjaku" (la tradition Manjak). 
                                                    Exemple des différents pagnes tissés Manjak. 


Quelle utilisation du pagne?


Le pagne tissé Manjak se nomme « Blendge Bëninguëtch ». Chaque Manjak possède au moins un pagne, il en existe différents types. Par exemple, les pagnes utilisés lors des funérailles sont appelés, Otièm. Les Manjaks aiment sortir leurs pagnes pour les moments fort de la vie  tels que la naissance, la circoncision, le baptême, le mariage et les funéraillesTrésor de la communauté Manjak, les pagnes sont chargés de symboles.


Qui sont les Manjaks ?


Ce peuple originaire de Guinée Bissau est composé d’une vingtaine*(voir ci-dessous) de sous régions. Par conséquence, la langue, le style vestimentaire et les mœurs changent d’une région à une autre  et le pagne ne se porte pas de la même façon selon les régions. De plus, les couleurs et les motifs diffèrent selon l'âge.


Procédé de fabrication 



Les tisserands Manjaks utilisent des méthodes traditionnelles de tissage réalisées avec du coton récolté localement dans l’Est de la Guinée-Bissau et le Sud-est du Sénégal. Le résultat est d’une qualité exceptionnelle, le tissu est à la fois souple, doux et épais. Le tissage du pagne se réalise à l' horizontal. Il se fait dehors puisque cela nécessite beaucoup d’espace. En effet, 10 à 20 mètres sépare le plan de travail du tisserand et le pagne. Cette pratique du tissage est réservée aux hommes, cependant, les femmes interviennent pour faire les finissions à la main.

Histoire du pagne Manjak







Selon la légende, c’est un esprit qui a apprit à un homme Manjak du village de kaleukeuss à tisser. Il aurait signé un pacte avec lui et transmit cette science. 


*Kachoungo,Kaleukeuss, Plound, Kachoibar, Bara, Kanwoie, Bleukeuss, Beyanga, Tchour, Otchiakor, Babanda, Ter, Pessiss, Petaab, Kayo, Kapoual, Badjuapi, Pandi, Karonka, Kanjijassa, Timats, Bhoo, Bentich, Lompats, Tchoulam, Kabiènk, Kaboye, Basserar.








Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...